Projection et discussion : Trouble #19 - Technologie et contrôle social

Nous organisons au Barricade (14 rue Aristide Olivier) une projection de l'épisode 19 « La Tempête Silencieuse - Technologie et Contrôle Social » de la série « Trouble » du collectif de vidéastes canadien submedia. Cet épisode d'une demi-heure traverse de nombreuses problèmatiques sociales amenés par les nouvelles technologies. Quelques membres du hackerspace seront présent-es pour animer une discussion après la projection.

Synopsis :

Nous sommes à l'aube d'une nouvelle ère. Dans les années et les décennies à venir, de rapides progrès dans les domaines de la robotique, de l'intelligence artificielle, de l'analyse des données, de la nanotechnologie, de l'informatique quantique, de la bio-ingénierie et de l'impression 3D promettent de restructurer radicalement nos sociétés ; tout comme l'ont fait les moteurs à vapeur et les ordinateurs personnels lors des premières phases du développement capitaliste. Les prochaines vagues d'automatisation sont susceptibles d'éliminer la majorité des catégories d'emplois actuelles, agitant le spectre d'un chômage généralisé et la possibilité de formes plus sophistiquées et innovantes de servitude économique et de contrôle social. Ces transformations se dérouleront sous l'œil attentif d'un État de surveillance technologique, aidé par une nouvelle génération de logiciels de reconnaissance faciale pilotés par l'intelligence artificielle et par la prolifération de dispositifs « intelligents » en réseau qui enregistrent presque tout ce que nous disons ou faisons.

Beaucoup des technologies de demain sont conçues aujourd'hui dans les universités et les laboratoires de recherche et développement industriels de Shenzhen, Singapour et de la Silicon Valley, par des ingénieurs et scientifiques travaillant au bénéfice de militaires ou de firmes technologiques multi-miliardaires. Les affirmations que « la technologie est neutre » sonnent creuses dans un monde dominé par de puissants états et des relations sociales capitalistes. Il est clair à quiconque prêtant attention que ceux qui contrôlent et modèlent ces développements technologiques et productions de masse sont les mieux placés pour en récolter les bénéfices. Mais en fin de compte, le capital et l'état n'ont pas le monopole de l'innovation. Il existe beaucoup d'anarchistes travaillant également à construire de nouvelles technologies pour aider à contrecarrer nos adversaires et ouvrir de nouveaux chemins de résistance. Contrairement à ce que vous avez pu entendre, il est possible d'utiliser les outils du maître pour démonter sa maison — si la personne tenant le marteau sait où viser.

Mercredi, 26 Juin, 2019 - 20:30