Outils pour utilisateurs

Outils du site


kit_presse

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
kit_presse [2015/03/28 15:01]
86.69.219.32
kit_presse [2015/03/28 15:03] (Version actuelle)
86.69.219.32
Ligne 25: Ligne 25:
  
   * Des personnes qui respectent la philosophie du libre.   * Des personnes qui respectent la philosophie du libre.
 +
 Une licence libre est une licence s'​appliquant à une œuvre de l'​esprit par laquelle l'​auteur concède tout ou une partie des droits que lui confère le droit d'​auteur,​ en laissant au minimum quatre droits considérés fondamentaux aux utilisateurs ​ : Une licence libre est une licence s'​appliquant à une œuvre de l'​esprit par laquelle l'​auteur concède tout ou une partie des droits que lui confère le droit d'​auteur,​ en laissant au minimum quatre droits considérés fondamentaux aux utilisateurs ​ :
  
Ligne 44: Ligne 45:
  
 En effet, les médias et autres agences de renseignements tombent trop souvent dans l'​amalgame Hacker = Pirate. Or le vrai terme pour Pirate est celui de cracker : En effet, les médias et autres agences de renseignements tombent trop souvent dans l'​amalgame Hacker = Pirate. Or le vrai terme pour Pirate est celui de cracker :
 +
 Un cracker est une catégorie de pirate informatique spécialisé dans le cassage des protections dites de sécurité (ex : protection anticopie) des logiciels, notamment des partagiciels (qui nécessitent des clés d'​enregistrement). Un cracker est une catégorie de pirate informatique spécialisé dans le cassage des protections dites de sécurité (ex : protection anticopie) des logiciels, notamment des partagiciels (qui nécessitent des clés d'​enregistrement).
 Le terme cracker est proposé sur Usenet vers 1985 pour riposter à l'​usage jugé impropre de hacker. Vers 1981-1982, une tentative d'​imposer WORM dans ce même sens se solda par un échec. En 1993, la Request for comments 1392 (RFC) définit un cracker comme un individu cherchant à accéder à un ordinateur sans en avoir l'​autorisation3. Cette formulation est maintenue par Gary Scott Malkin dans la RFC 19834 (1996). Pour ce dernier hackers et crackers s'​opposent,​ un cracker se limitant à chercher l'​intrusion par tous les moyens à sa disposition. En français, l'​usage est de traduire "​cracker"​ par "​pirate"​ ou "​pirate informatique"​. Le terme cracker est proposé sur Usenet vers 1985 pour riposter à l'​usage jugé impropre de hacker. Vers 1981-1982, une tentative d'​imposer WORM dans ce même sens se solda par un échec. En 1993, la Request for comments 1392 (RFC) définit un cracker comme un individu cherchant à accéder à un ordinateur sans en avoir l'​autorisation3. Cette formulation est maintenue par Gary Scott Malkin dans la RFC 19834 (1996). Pour ce dernier hackers et crackers s'​opposent,​ un cracker se limitant à chercher l'​intrusion par tous les moyens à sa disposition. En français, l'​usage est de traduire "​cracker"​ par "​pirate"​ ou "​pirate informatique"​.
kit_presse.txt · Dernière modification: 2015/03/28 15:03 par 86.69.219.32